vendredi 25 mars 2011

LA DAME AUX CAMÉLIAS AU PALAIS GARNIER





















  










Écrite en 1848 par Alexandre Dumas Fils, cette histoire raconte l’amour impossible entre une courtisane et un jeune bourgeois. En 1854, Verdi adapte La Dame aux Camélias en opéra, sous le nom de La Traviata. Il faudra attendre le XXe siècle pour découvrir cette histoire sous forme de ballet. En 1978, John Neumeier propose sa version, d’abord pour le Ballet de Stuttgart, mettant en vedette Marcia Haydée. (Joel, 2009 ; p. 20) Avant ce chorégraphe, plusieurs ont adapté La Dame aux Camélias sous forme de ballet. On retient surtout les noms de Gsovsky et de Ashton, puisque leur version a été présentée au Ballet National de Paris, en 1960 et 2004 respectivement. Depuis 2006, c’est l’adaptation de John Neumeier que nous pouvons voir. Ce dernier avait déjà présenté son ballet au Palais Garnier en 1991. (Joel, 2009; p. 20)  

C’est sur la musique de Frédéric Chopin que près de 150 danseurs interprètent La Dame aux Camélias. Parmi ces danseurs, on compte 17 danseurs étoiles (9 femmes et 8 hommes) et 16 premiers danseurs (8 femmes et 8 hommes). Le personnage principal féminin change 10 fois de tenues. Comme il est interprété par 5 des danseuses étoiles, cela signifie déjà la confection de 50 robes pour une seule protagoniste! Du côté des hommes, la charge de travail, en ce qui concerne les costumes, est beaucoup moins élevée. C'est pourquoi, exceptionnellement, les employés de l’Atelier Tailleur travaillent à certains costumes féminins de La Dame aux Camélias
J'ai eu la chance de travailler sur les costumes féminins, étant à l'Atelier Flou durant la préparation de ce spectacle. J'ai également assisté à des essayages, répétitions et à la générale. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire